BOURGUIGNON Abigail

Centre européen de sociologie et de science politique
CESSP, UMR 8209, CNRS
CSE - Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Contact : abigail.bourguignon chez gmail.com

Academia Edu


Thèse


Le bégaiement au prisme de l’espace professionnel et des pratiques de rééducation. Sociologie d’un trouble du langage

Dir. : Muriel DARMON et Claude MARTIN

Thèmes de recherche

  • Sociologie du travail ;
  • Socialisation et sociogenèse des dispositions et des pratiques langagières ;
  • Sociologie de la santé : déterminants et inégalités sociales de santé ;
  • Rapports sociaux, éducation et langage ;
  • Sciences sociales de l’enfance et de la famille ;
  • Etudes sur le genre ;
  • Politiques sociales et politiques de santé.

Résumé

A l’intersection de la sociologie du travail, de la socialisation et de la santé, cette thèse a pour objet la (re)production de normes et pratiques langagières. Étudiant la rééducation du bégaiement qui s’opère dans les cabinets d’orthophonie, dans les familles et à la frontière de différents espaces professionnels (du travail éducatif, médical au travail social), elle montre comment et pourquoi certaines dispositions langagières qui s’écartent de la norme du « bien parler » se trouvent travaillées et transformées par des acteurs multiples, au premier rang desquels les orthophonistes. Cette recherche resitue le travail dont la parole et le bégaiement font l’objet - travail qui n’est pas neutre socialement - au sein de rapports sociaux et de processus de socialisation différenciés. Menée en région parisienne, dans la région Hauts-de-France et à la Réunion, l’enquête croise entretiens approfondis, observations directes, archives et données statistiques.

Situation

  • Depuis octobre 2019 : ATER en sociologie à l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis
  • Depuis septembre 2016 : Doctorante en sociologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales
  • 2016-2019 : Allocataire d’un contrat doctoral et membre du réseau doctoral de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique

Formation

  • 2013-2016 : Master 1 & 2 Pratiques de l’interdisciplinarité en Sciences Sociales, ENS/EHESS, Paris
  • 2014-2015 : Master 2 Formation à l’Enseignement supérieur, Préparation à l’Agrégation de Sciences Economiques et Sociales, ENS Paris/ENS Paris-Saclay, Paris et Cachan
  • 2012-2016 : Ecole Normale Supérieure Ulm, Paris

Enseignement


Cours magistraux et travaux dirigés

  • 2019-2020 : Introduction aux sciences sociales, TD 36h (Licence 1 Sociologie, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis), semestre 2.
  • 2019-2020 : Sociologie de la socialisation, CM-TD 60h (Licence 2 Sociologie, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis), semestre 1.
  • 2018-2019 : Sociologie du travail - Genre et travail, TD 48h (Licence 3 Administration Economique et Sociale, Université Paris I Panthéon-Sorbonne), cours d’Anne Paillet, semestre 2.
  • 2018-2019 : Sociologie des classes sociales, TD 24h (Licence 1 Administration Economique et Sociale, Université Paris I Panthéon-Sorbonne), cours de Valérie Asensi, semestre 1.
  • 2017-2018 : Sociologie des groupes sociaux, TD 64h (Licence 1 Administration Economique et Sociale, Université Paris I Panthéon-Sorbonne), cours de Valérie Asensi, semestre 1.
  • 2016-2017 : Enquête Qualitative en Sciences Sociales, CM-TD 48h (Licence 3 Sociologie-histoire/Sociologie-économie, ENS Paris-Saclay, semestre 1.
  • 2016-2017 : Méthodologie et suivi de mémoire, CM-TD 16h (Master Sociologie générale et sociologie quantitative, Université Paris IV et ENS Paris-Saclay) semestre 1 et 2, avec Julien Bourdais et Julie Maurice.

Animation de la recherche

Journées d’étude, colloques et congrès : organisation et animation

  • Journée d’études Les inégalités sociales de santé au prisme du genre, organisée à l’EHESP, le 25 mars 2019.
  • Session croisée RT4/RT50 Socialisations enfantines et classements, organisée au Congrès de l’AFS, le 30 août 2019.

Séminaires et ateliers : organisation et animation

  • Séminaire Sciences sociales de l’enfance, organisé à l’ENS/EHESS, avec Wilfried Lignier et Julie Pagis, en 2019-2020.
  • Séminaire de recherche Lire les corps. Sociologie et histoire, organisé à l’ENS/EHESS, avec Clément Fabre et Christophe Granger, en 2018-2019.
  • Séminaire Exercer la domination, organisé à l’ENS, avec le soutien du département de sciences sociales de l’ENS Paris, en 2015-2016.
  • Séminaire La violence et le social, organisé à l’ENS, avec le soutien du département de sciences sociales de l’ENS Paris, en 2013-2014.

Ateliers

  • Organisatrice depuis 2017 de l’Atelier Doctoral du CESSP, avec Pierre Alayrac, Kevin Diter, Vincent Hugoo, Lilian Lahieyte et Clément Lescloupé, et organisation des séances inter-labos Enseigner dans le supérieur.
  • Intervention lors de la séance "Projet de thèse" de l’atelier Après le master du Master Pratiques de l’interdisciplinarité dans les sciences sociales (EHESS/ENS).
  • Intervention lors de l’atelier "Monter un séminaire de recherche" de la rentrée des Doctorant·e·s du CESSP (EHESS - Université Paris I Panthéon-Sorbonne).

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Enseigner la sociologie hors les livres : retour réflexif sur l’enseignement des méthodes d’enquête qualitative dans une grande école », Socio-logos, n° 14, 2019, avec Julie Maurice.
  • « "Faut s’adapter aux cultures, maître !" Approche intersectionnelle de la racialisation au sein de la justice familiale métropolitaine », Ethnologie française, n° 198, 2016, pp. 39-58, avec Céline Bessière, Emilie Biland, Sibylle Gollac et Muriel Mille.

Articles dans des revues sans comité de lecture


Recensions

  • « Sandra Bornand, Alice Degorce, Cécile Leguy (dir.), « Parler pour dominer ? Pratiques langagières et rapports de pouvoir », Autrepart, n° 73, 2015 », Lectures [En ligne], 2017, Les comptes rendus.

Communications

Colloques et congrès

  • « Les déclassés de la parole. Rapports de classe et catégorisations chez les orthophonistes », communication présentée au Congrès de l’Association Française de Sociologie Classer, déclasser, reclasser, organisé par le RT5 "Classes sociales, inégalités, fragmentations", le 28 août 2019, à Aix-en-Provence.
  • « Le genre de la valeur du travail. Quand les juges et les avocat-e-s font les comptes aux affaires familiales », avec Sibylle Gollac et Muriel Mille, communication présentée au Colloque Pensées critiques du genre : travail, corps, nation, organisé par le Centre de Recherches Sociologies et Politiques de Paris (CNRS-Université Paris 8 Saint-Denis-Université Paris Ouest Nanterre), les 17,18 et 19 mai 2017, à Paris.

Ateliers, journées d’étude et séminaires

  • (à venir) Présentation de l’ouvrage d’Anne-Marie Sohn La fabrique des garçons. L’éducation des garçons de 1820 à aujourd’hui (2015 - Paris, Textuel), le 5 juin 2020 au Séminaire Corps et sciences sociales, organisé et animé au CRESPPA par Dominique Memmi, Laurence Brunet, Géraldine Aidan et Anne-Lise Dall’Agnola, à Paris.
  • (à venir) « Comment "bien" parler quand on est bègue ? Travail de la parole et rapports de domination dans les cabinets d’orthophonie », communication présentée le 25 mars 2020 au Séminaire Santé, inégalités sociales et rapports de domination, organisé au CRESPPA par Dimitry Dugeny et François Boureau, à Paris.
  • « L’orthophoniste, le médecin et l’assistante sociale : des professionnels du langage à la frontière du travail médical, social et éducatif ? », communication présentée aux Journées scientifiques de l’Ecole des Hautes Etudes en santé publique, organisées par l’EHESP et la MSH Paris-Nord, les 26 et 27 mars 2019, à Paris.
  • « Quand la parole prend corps : lectures professionnelles et profanes des corps des personnes qui bégaient », communication présentée le 18 mars 2019 au Séminaire Lire les corps. Sociologie et histoire, organisé à l’EHESS-ENS, à Paris.
  • « Ce que la rééducation du bégaiement enfantin doit aux conceptions de l’enfance : représentations professionnelles et pratiques socialisatrices », communication présentée le 13 novembre 2018, au Séminaire des axes du CESSP, organisé par le Centre Européen de Sociologie et de Science Politique (CNRS-EHESS-Université Paris I), à Paris.
  • « Mettre les mains des étudiant.e.s dans le cambouis : retour réflexif sur l’enseignement des méthodes d’enquête qualitative dans une grande école », avec Julie Maurice, communication présentée le 9 novembre 2017, aux Journées d’études Enseigner la sociologie dans le supérieur : En-quête des pratiques, organisées par le Laboratoire de l’Education (CNRS-ENS de Lyon) et le Centre Max Weber (CNRS-ENS de Lyon-Université Jean Monnet de Saint-Etienne-Université Lumière Lyon 2), les 9 et 10 novembre 2017, à Lyon.
  • « Rééduquer la parole enfantine qui bégaye. Premières pistes à partir d’une enquête ethnographique dans des cabinets d’orthophonie », communication en mai 2017, au séminaire Jeunes chercheur.e.s Handicap et société, à l’EHESS, à Paris.
  • « "Faut s’adapter aux cultures, Maître !" Altérité juridique et racialisation dans la justice familiale métropolitaine », avec Céline Bessière, Emilie Biland, Sibylle Gollac, Muriel Mille et Hélène Steinmetz, communication présentée le 23 juin 2016, à la Journée d’études Cultures à la barre : regards croisés sur la justice outre-mer, organisée par l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (CNRS-Inserm-EHESS), à Paris.
  • « Confrontations entre professionnel.le.s et justiciables aux affaires familiales. Connivence et mépris de classe », avec Céline Bessière, Sibylle Gollac et Muriel Mille, communication présentée le 3 décembre 2015 aux journées d’études, Mépris de classe : l’exercer, le ressentir, y faire face, organisées par l’Institut des Sciences Sociales (Lausanne, Suisse) et le CESAER (INRA-AgroSup Dijon, France), les 1er, 2 et 3 décembre 2015, à Lausanne.

Expériences de recherches collectives

  • Depuis 2017 : Membre de l’équipe de recherche JUSTINES « Justice et Inégalités au prisme des sciences sociales », dirigé par Sibylle Gollac (CRESPPA-CNRS) et lauréat du programme Emergence(s) de la Ville de Paris.
  • Depuis 2013 : Membre de l’équipe RUPTURES et participation à l’enquête collective dans le cadre du projet ANR « Quelles justices pour les couples qui se séparent ? Une comparaison pluridisciplinaire entre la France et le Québec », dirigé par Céline Bessière et Sibylle Gollac, ENS-IRISSO-CMH-CRESPPA-CNRS, Paris.
  • 2015-2016 : Assistante en production et analyse de données au CNRS dans le cadre du projet ANR Ruptures.

Responsabilités administratives et électives

Réseaux professionnels ou disciplinaires


Responsabilités administratives

Valorisation

  • Avec Céline Bessière, Aurélie Fillod-Chabaud, Muriel Mille, Nicolas Rafin et Hélène Steinmetz, « Le divorce par consentement mutuel privatisé », Le Monde, le 17 mai 2016. [Lien]