CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Docteurs associés > AZAM Nicolas

AZAM Nicolas

Docteur en science politique

CESSP-CRPS
Université Paris 1 Panthéon - Sorbonne
14 rue Cujas
75005 Paris

nicolas.azam@live.fr

Thèse

Se confronter à « l’Europe ». Prises de position et recompositions du PCF

  • Directeur : Yves Déloye.
  • Membres du jury de soutenance : Frédérique Matonti, Bernard Pudal, Antoine Roger, Jean Vigreux.
  • Récompenses : Prix Dalloz et Prix Jean-Louis Quermonne des thèses de science politique sur la construction européenne.

Formation

  • 2008-2015 : Doctorat de science politique à l’Université Paris 1. Allocataire de recherche (2008-2011), ATER (2011-2013).
  • 2006-2008 : Master de science politique à l’Université Paris 1
  • 2003-2006 : Double licence d’histoire et de science politique à l’Université Paris 1

Publications

Ouvrage

  • Le PCF confronté à « l’Europe ». Une étude socio-historique des prises de position et des recompositions partisanes, Paris, Dalloz, Coll. « Nouvelle bibliothèque des thèses », 2017 - Préface de Yves Déloye.

Articles dans des revues à comités de lecture

  • « Entre ’’croyance économique" et contrainte partisane. Genèse et structuration de la section économique du PCF (1947-1961) », Politix, n°126, 2019, p. 37-60.
  • « ’’Ni stalinien, ni social-démocrate’’. Le PCF face aux controverses sur la mort du communisme (1989-1994) », Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 50, n°2-3, 2019, p. 107-138.
  • « Européanisation et dynamique de changement partisan. Le Parti communiste français et l’Union européenne (1989-1999) », Politique européenne, n°43, 2014, p. 46-67.
  • « Le Parti communiste français et l’intégration européenne (des années 1970 à nos jours) », Politique européenne, n°33, 2011, p. 255-261.

Chapitres d’ouvrages collectifs

  • « Une pièce de la fabrique de la politique étrangère du PCF. L’institutionnalisation de la section de politique extérieure (1946-1978) », in Romain Ducoulombier, Jean Vigreux, dir., Le PCF, un parti global (1919-1989). Approches transnationales et comparées, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2019, p. 135-147.
  • « ’’L’Europe’’ dans la production des programmes du PCF. Dirigeants communistes et dynamique de spécialisation (1973-1999) », in Nicolas Bué, Karim Fertikh, Mathieu Hauchecorne, dir., Les programmes politiques. Genèses et usages, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, p. 85-98.

Article dans une revue sans comité de lecture

  • « Rénover le communisme via l’expertise économique ? Le PCF et ses économistes depuis les années 1960 », Savoir/Agir, n°42, 2017, p. 45-51.

Notes de lecture

  • Compte-rendu de l’ouvrage d’Olivier Rozenberg, Les députés français et l’Europe. Tristes hémicycles ?, Paris, Presses de Sciences-Po, 2018, pour la Revue française de science politique, vol. 69, n°4, 2019, p. 747-748.
  • Compte-rendu (co-écrit avec Juliette Fontaine) de l’ouvrage de Lorenzo Barrault, Gouverner par accommodements. Stratégies autour de la carte scolaire, Paris, Dalloz, 2013, pour Politix, n°116, 2016, p. 221-225.
  • Compte-rendu de l’ouvrage de Roger Martelli, L’occasion manquée. Été 1984. Quand le PCF se referme, Tarbes/Paris, Arcane 17/Fondation Gabriel Péri, 2014, pour la Revue française de science politique, vol. 65, n°2, 2015, p. 345.
  • Compte-rendu de l’ouvrage de Marco Di Maggio, Les intellectuels et la stratégie communiste. Une crise d’hégémonie (1958-1981), Paris, Éditions sociales, 2013, pour la Revue française de science politique, vol. 63, n°5, 2013, p. 994-995.
  • Compte-rendu (co-écrit avec Nazli Nozarian) de l’ouvrage de Vincent Dubois, Jean-Matthieu Méon, Emmanuel Pierru, Les mondes de l’harmonie. Enquête sur une pratique musicale amateur, Paris, La Dispute, 2009, pour la Revue française de science politique, vol. 62, n°1, 2012, p. 168-169.
  • Compte-rendu de l’ouvrage de Serge Wolikow, L’Internationale communiste (1919-1943). Le Komintern ou le rêve déchu du parti mondial de la Révolution, Paris, Éditions de l’Atelier, 2010, pour la Revue française de science politique, vol. 61, n°6, 2011, p. 1207-1208.
  • Compte-rendu (co-écrit avec Nazli Nozarian) de l’ouvrage de Bernard Pudal, Un monde défait. Les communistes français de 1956 à nos jours, Bellecombe-en-Bauges, Éditions du Croquant, 2009, pour Politix, n°93, 2011, p. 199-203.

Animation de la recherche

  • Co-organisateur des journées d’étude soutenues par le CESSP « Les parlements en questions. La permanence d’institutions subordonnées ? », avec Martin Baloge, Claire Bloquet, Damien Lecomte et Hardy Mède. Site Pouchet du CNRS, Paris, 8 et 9 novembre 2018.
  • Co-organisateur d’un cycle de séminaires et d’une conférence issus d’un partenariat entre l’Université Paris 1, l’Université de Turin et l’Université de Stanford, « The transformations of representative democracy. Results and perspectives of empirical research », avec Martin Baloge, Ewa Krzatala-Jaworska et Nazli Nozarian. Université Paris 1, 13 et 14 novembre 2014.
  • Co-chair du panel « Atypical Militants in Political Parties » lors du 7e congrès de l’ECPR, avec Nazli Nozarian. IEP de Bodeaux, 5 septembre 2013.
  • Co-organisateur de la journée d’étude de l’École doctorale de science politique de l’Université Paris 1 « Les croyances en politique : modalités de socialisation et mobilisation dans l’action politique », avec Clémentine Berjaud, Damien Boone, Sümbül Kaya, Ewa Krzatala-Jaworska, Nolwenn Neveu, Nazli Nozarian et Sandrine Vinckel. Université Paris 1, 30 septembre 2011
  • Co-organisateur de la journée d’étude soutenue par le CESSP « Pour une objectivation de la recherche en pratique », avec Clarisse Fordant, Julie Le Mazier, Nazli Nozarian et Aude Servais. Site Pouchet du CNRS, Paris, 3 mai 2011.