CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Docteurs associés > JEROME Vanessa

JEROME Vanessa

Docteure en Science Politique

Docteure associée au Centre européen de Sociologie et Science politique (CESSP)
Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (UMR 8209)

Formation et diplômes

Formation initiale

  • 2018 Auditionnée à l’Université de Lorraine (campagne de recrutement MCF 2018)
  • 2016 Auditionnée à l’Université Paris Ouest Nanterre (campagne de recrutement MCF 2016)
  • 2015 Auditionnée à l’IEP d’Aix-en-Provence (campagne de recrutement MCF 2015)
  • Qualifiée en Sociologie (section 19) et Science politique (section 04).
***

2014 - Docteure en Science Politique.

« Militants de l’autrement. Sociologie politique de l’engagement et des carrières militantes chez Les Verts – EELV. »
Thèse soutenue le 11 juillet 2014, à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne / CESSP.
Doctorat obtenu avec la mention très honorable et les félicitations du jury à l’unanimité.
Présentation à un prix de thèse et octroi d’une subvention à publication.
Réalisée sans financement.

Membres du jury :

  • - Julien FRETEL (rap.), Professeur de Science politique à l’Université de Picardie Jules Verne.
    - Frédéric LEBARON, Professeur de Sociologie à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
    - Frédérique MATONTI (dir.), Professeure de Science politique à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.
    - Sylvie OLLITRAULT (rap.), Chargée de recherche CNRS au CRAPE Université de Rennes I.
    - Johanna SIMÉANT, Professeure de Science politique à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Résumé de la thèse :

  • Mêlant approche biographique et enquête ethnographique, et combinant les concepts d’habitus, d’institution et de carrière, nous avons analysé l’ensemble des logiques sociales, biographiques et partisanes qui structurent l’engagement et les carrières des militants verts. Retraçant leurs trajectoires sociales depuis la création du parti en 1984, nous avons découvert la présence prépondérante d’(ex)-catholiques et de plusieurs générations distinctes de soixante-huitards. En ascension sociale et souvent politisés très tôt, ils partagent les dispositions à l’ascèse et à l’empathie avec les minorités actives qui leur permettent de résister à la dureté du processus d’idéologisation et de socialisation partisane. Forts de la restructuration de leur habitus sur le mode « minoritaire », les militants s’envisagent comme une avant-garde politique et sociale, et entendent se distinguer dans l’espace des (prises de) positions politiques en incarnant un idéal de « politique autrement ». Ils forment un collectif toujours renouvelé — mais numériquement constant — de militants intéressés à l’élaboration d’une offre politique autonome et à la compétition électorale. Acquérant ou reconvertissant quelques capitaux, ils entrent en politique, en faisant le plus souvent valoir quelque expertise sectorielle, et élaborent et mettent en œuvre les politiques publiques dont ils ont la charge. Mais rapidement cantonnés dans des « niches » politiques et institutionnelles malgré un apprentissage réussi du métier politique et une capacité à jouer stratégiquement de leurs différents rôles, ils ne parviennent généralement qu’à se maintenir dans le statut coûteux de (semi)professionnels de la politique.
***

  • 1997 DEA de Sociologie Politique, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.
  • 1996 Maîtrise de Sociologie Politique, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.
  • 1995 Licence de Sociologie Politique, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.
  • 1994 DEUG de Droit général, Option Sociologie Politique, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.
  • 1991 Baccalauréat Section Lettres et Langues.

Formation continue

  • 2006-2010 Séminaires Psychanalytiques de Paris de J-D. Nasio : « Les 7 concepts les plus difficiles de la
  • psychanalyse ».
  • 2005 « Mise en œuvre de l’éco-région, méthodes et outils », CEDIS.
  • « L’organisation interne des collectivités locales : maîtrise des rapports de pouvoir, statut du collaborateur d’élu local », CEDIS.
  • 2003-2004 Cycle Administration du politique – CEDIS / Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.

Publications

Ouvrages

  • - Militants de l’autrement, (à paraître, 2019).

Réalisé à partir du travail de thèse, l’ouvrage en reprend les hypothèses et conclusions essentielles. Il permet de comprendre l’engagement et les carrières militantes écologistes sur le temps long, et éclaire les orientations les plus actuelles de l’institution partisane ;

  • - L’économie sociale et solidaire. Une autre façon d’être dans l’économie, Guide pratique n°4, CEDIS, 2007, 73 p.

Ce guide pratique présente une comparaison des politiques publiques régionales d’économie sociale et solidaire. Il analyse également les stratégies mises en œuvre par les élus qui en ont la charge pour valoriser leur action tant auprès des acteurs du monde de l’économie sociale et solidaire que dans l’espace institutionnel régional.

Contributions à des ouvrages collectifs

  • -« Briser le silence sur les violences sexistes et sexuelles dans les partis politique », in Esther Benbassa (dir.), Violences sexistes et sexuelles en politique, CNRS éditions, 2018, p. 27-32.

Dans le contexte de mobilisation sociale de #balancetonporc #metoo, cette article analyse les conditions de maintien de l’omerta sur les violences sexistes et sexuelles dans les partis politiques.

  • -« Que faire du parti vert français ? », in Daniel Gaxie, Willy Pelletier (dir.), Que faire des partis politiques ?, Éditions du Croquant, 2018, p. 97-112.

Informé de l’actualité la plus récente du parti EELV, cet article prolonge les réflexions conduites dans la thèse et les met en perspective au regard des critiques faites aux partis politiques. Analysant l’interaction des trajectoires militantes et des transformations organisationnelles du parti depuis sa création, il met en lumière le double effet de l’habitus minoritaire des Verts-EELV (ciment du collectif militant / frein à son développement) et suggère quelques pistes pour l’avenir : retour à l’idéal et au bonheur militants, défense des formes écologistes de conflictualités politiques.

  • « Politistes en campagne. Les savoirs académiques à l’épreuve de l’action » in Sandrine Lévêque et Anne-France Taiclet (dir.), À la conquête des villes. Sociologie politique des élections municipales de 2014 en France, Presses du Septentrion, 2018.

Cet article permet de revenir sur la particularité du parcours de politique/politiste et d’en analyser tant les coûts que les bénéfices en matière de production des savoirs.

  • « Collaborateurs d’élu-e(s) écologistes à l’Assemblée nationale : une voie toute tracée ? » in Sébastien Michon et Willy Beauvallet (dir.), Dans les entourages des élus. Une sociologie des collaborateurs politiques, Presses du Septentrion, coll. Espaces politiques, 2017, p. 179-195.

Basé sur les entretiens biographiques des collaborateurs d’élus EELV à l’Assemblée nationale, ce chapitre analyse les changements qui caractérisent désormais le recrutement et l’organisation du travail parlementaire dans le groupe écologiste. Il permet de souligner l’entrée dans la carrière de collaborateur d’un nombre croissant de jeunes formés dans les IEP et passés par l’organisation de jeunesse écologiste, et de démontrer l’influence de la socialisation partisane sur l’apprentissage de la fonction collaborative.

  • « Des primaires pour (ré)unir les écologistes ? Interrogations à partir d’une histoire raisonnée des candidatures des Verts-EELV » in Rémi Lefebvre et Éric Treille (dir.), Les primaires en France. Adoption, diffusion, usages, PUR, 2016, p. 105-119.

Croisant archives, témoignages et observations, ce chapitre analyse toutes les procédures de sélection des candidats écologistes à l’élection présidentielle depuis la création du parti. Il permet de démontrer, d’une part, que le parti vert a testé toutes les formes de primaires et, d’autre part, que ce mode de sélection des candidats, compte-tenu des faibles chances des écologistes de figurer au second tour de l’élection, n’est pas utilisé pour choisir le plus « présidentiable » d’entre eux mais pour tenter de monopoliser, à cette occasion, la représentation de l’écologie dans le champ politique.

  • « L’économie sociale et solidaire, une subversion institutionnelle et politique ? » in Xavier Itçaina (dir.), La politique du lien. Les nouvelles dynamiques territoriales de l’économie sociale et solidaire, Presses Universitaires de Rennes, 2010, p. 149-163.

Détaillant, à partir d’un cas, les interactions entre les élus, les acteurs de l’économie sociale et solidaire et les agents de l’administration régionale, ce chapitre analyse les contraintes qui pèsent sur les élus qui ont la charge d’élaborer et de mettre en œuvre les politiques publiques d’économie sociale et solidaire. Il permet, par ailleurs, de saisir l’ensemble des limites politiques et institutionnelles de ces politiques publiques, relativement récentes.

  • « Les politiques publiques d’économie sociale et solidaire, un combat d’élu-e-s engagé-e-s pour un autre développement économique », in Laurent Fraisse et ali., Les politiques publiques d’économie solidaire, un enjeu d’avenir pour les initiatives locales, RTES/CRIDA, Ramonville, 2007, p. 57-66.

Ce chapitre met plus particulièrement l’accent sur le lien qui existe entre les trajectoires biographiques et les parcours militants des élus en charge des politiques publiques d’économie sociale et solidaire, et leurs manières d’élaborer et de mettre en œuvre ces politiques dans les collectivités territoriales où ils siègent.

Articles dans des revues à comité de lecture

À paraître 2019 :

  • « Aurons-nous le temps de l’écologie politique ? », Étvdes. Revue de culture contemporaine, n° spécial « Transition écologique », janvier 2019.
  • « ‘Faire couple’ en politique. Une analyse intersectionnelle des conjugalités vertes », Parlement[s], n° spécial « Couples en politique », janvier 2019.
  • « Les quatre saisons de l’économie verte », Savoir/Agir, vol. 4, n° 42, 2018, p. 55-60.

Cet article met en lumière l’existence, souvent ignorée, d’un programme économique vert. Basé sur les documents d’archives de la commission partisane « Économie » et l’analyse des positions de ses animateurs, il en retrace les évolutions de la création du parti en 1984 à nos jours.

  • « Engagement et carrières militantes chez Les Verts-EELV : un éternel recommencement ? », Ecorev’, n° 47, 2015, p. 48-54.

Cet article présente les principales conclusions de la thèse et les met en perspective au regard des mutations les plus récentes de l’écologie politique.

  • « Les liaisons (in)fructueuses. Effets différenciés des conjugalités et des sexualités sur la professionnalisation des militants verts », Politix, vol. 27, n° 107, 2014, p. 143-160.

Évoquant avec précaution les relations amoureuses et sexuelles entre militants politiques, cet article définit trois catégories idéal-typiques de « couples de verts », et met au jour la contribution des logiques matrimoniales au processus de sélection partisane et aux carrières politiques des militants EELV. Il insiste également sur le rôle des faiseurs de listes, et sur la réaffirmation de la force normative de l’hétérosexualité et des conceptions dominantes de la virilité et de la séduction dans le parti vert.

  • « La politisation de l’économie solidaire par Les Verts : une rencontre des ‘autrement’ », Mouvements, vol. 3, n° 79, 2014, p. 148-154.

Cet article met l’accent sur l’homologie de position existant entre les militants verts et les militants de l’économie sociale et solidaire. Il montre comment, depuis le début des années 1980 jusqu’à aujourd’hui, ce lien structure et sous-tend le – relatif - monopole des élus verts sur les politiques publiques d’économie solidaire.

Parcours professionnel Enseignement et formation

  • Dep. Oct 2018 Docteure associée au Centre européen de Sociologie et de Science politique (CESSP) – Paris 1 Panthéon – Sorbonne (UMR 8209).
  • Nov. 2014 – Oct 2018 Post-doctorante au LabEx TEPSIS/EHESS – comité exécutif de Politika.io
    • Coordination de Politika.io, plateforme en ligne bilingue dédiée aux sciences sociales du politique : conception de l’architecture des notices et des données multimédias, contacts avec les laboratoires, relecture et illustrations des notices, conception et réalisation des entretiens filmés avec les chercheurs…
      Pilotage et suivi des marchés publics Tepsis en lien avec la cellule juridique de l’EHESS : rédaction des cahiers des charges techniques et administratifs, pilotage des auditions et sélections des candidats, suivi des prestataires...
      Organisation des activités et événements de valorisation de la recherche : Agendas du politique, Cafés politiques, organisation des colloques et journées d’études à destination du grand public et des doctorants…
  • Sept 2017 – Juin 2018 Chargée de cours à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, L2, Science po
    • Introduction aux études de genre (L2 – CM – 24h).
      Chargée de cours à l’Université Paris 7 Denis Diderot, Master « Genre et changement social et politique ».
      Genre et politique (M1 – CM – 24h).
  • Sept 2015 – Juin 2017 Chargée de cours à l’Université de Picardie Jules-Verne, L1 & L3 Science po,
    • M2 « Évaluation et expertise des politiques publiques ».
      Cours de Méthode d’enquêtes qualitatives. « Analyse de l’action publique territoriale : mairies, intercommunalités et conseil de développement à Amiens » (M2 – CM - 15h).
      Cours de Sociologie des institutions (L3 – CM - 30h).
      Travaux dirigés de Sociologie des institutions (L3 – TD - 15h).
      Cours de Sociologie « Les différentes dimensions des inégalités (âge, classe, genre, ethnicité et territoire) » (L1 – CM - 27h).
  • Sept 2012 – Juin 2014 Chargée de cours à l’École des métiers du cinéma et de la télévision (EICAR), filière Journaliste Reporter d’Image (JRI).
    • Cours de Géopolitique (CM - 39h), 1re année de formation.
      Cours de Science politique (CM - 39h), 2e année de formation.
      Préparation plateau (CM - 24h), 2e année de formation.  
  • Oct 2010-Sept 2012 Attachée temporaire d’enseignement et de recherche (ATER), Université Paris I Panthéon-Sorbonne, L. 1 et 2 Droit et Sc. Po.
    • Cours de Méthodologie politique (TD - 9h).
      Cours de Sociologie politique (TD - 18h).
      Cours de Forces politiques (TD - 18h).
  • Oct 2009-Oct 2010 Chargée de cours à la Faculté des Sciences sociales et Économiques (FASSE) de l’Institut Catholique de Paris (ICP), M.1 pro « Métiers du Politique et de la Gouvernance ».
    • Cours de Sociologie politique (CM - 14h).
      Cours de Méthodes des sciences sociales (CM - 14h).
      Cours d’Observation participante (CM - 24h).
      Tutorat de mémoires et participation aux jurys de soutenance.
  • Fév-Juin 2009 Chargée de travaux dirigés, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, L.1 Droit et Sc. Po.
    • Cours de Sociologie politique (TD - 14h).
  • Mars 03–Juillet 07 Attachée au cabinet de la Vice-Présidente Développement social, Économie sociale et solidaire, Santé et Handicap au Conseil régional d’Ile-de-France.
    • Préparation et suivi de rapports et dossiers techniques
      Élaboration de politiques publiques régionales (économie sociale et solidaire, développement social, santé, handicap)
      Gestion de budget (jusqu’à 210 millions d’euros en année pleine, dont 135 millions d’euros de budget décentralisé)
      Interface Cabinets politiques / Directions des services administratifs
      Relations avec les administrations, collectivités locales, associations, têtes de réseaux, acteurs de terrain
      Recherche d’informations et rédaction de comptes rendus thématiques : sujets politiques, économiques et sociaux
      Mise en place d’évènements thématiques
      Rédaction de notes techniques, discours, articles et documents officiels
      Suivi des campagnes électorales, communication politique
  • Juin 2004 – Mai 2009 Formatrice au Centre d’écodéveloppement et d’initiative sociale (CEDIS).
    • Économie et économie sociale et solidaire.
      Politiques publiques territoriales : analyse théorique, élaboration et mise en œuvre.
  • Mars 2002-Juin 2008 Formatrice à l’Institut de Gestion Sociale (IGS), 3e cycle formation continue, Ressources Humaines, Administration, Gestion, Management des entreprises.
    • Cours de Sociologie des organisations (CM - 35h).
      Cours de Méthodologie du mémoire (CM - 14h).
      Tutorat de mémoires et animation des jurys de soutenance.
      Coordination de l’équipe pédagogique.
  • Avril 2000-Déc 2002 Formatrice et chargée de projets chez Démos formation (départements Secrétariat etManagement).
    • Interventions en Sociologie des organisations.
  • Mai 2000-Avril 2001 Formatrice au cabinet Présences.
    • Interventions en Sociologie des organisations.
  • Oct 1997-Juin 1999 Formatrice au Centre de Formation aux Professions Éducatives et Sociales (CEMEA),
    • cycle de formation continue, préparation au diplôme d’éducateur spécialisé.
      Cours de Méthodes des Sciences sociales.
      Accompagnement d’enquêtes de terrain. 

Responsabilités administratives

  • Pilotage et suivi du projet Politika.io et des marchés publics Tepsis : rédaction des cahiers des charges techniques et administratifs, pilotage des auditions et sélections des candidats, suivi du budget et des prestataires.
  • Coordination des activités de valorisation de la recherche Tepsis : conception des évènements (colloques, conférences, journées d’études) en lien avec les laboratoires de recherche, les Éditions de l’EHESS, les prestataires extérieurs sélectionnés.
  • Coordination des équipes pédagogiques et du suivi des enquêtes de terrain ; tutorat des mémoires des étudiants de 1er cycle et de Master pro ; organisation des jurys de soutenance (EICAR 2012-2014, FASSE 2009-2010, IGS 2002-2008).

Participation à des conférences, colloques, journées d’études et programmes de recherche

Conférences

À venir, 2019 :

  • « Violences sexistes et sexuelles : méthode d’enquête et analyses », Université de Californie à Los Angeles (UCLA), Mai 2019.

Communications dans des colloques internationaux

À venir, 2019 :

  • « Le champ politique : un bastion de l’omerta sur les ‘affaires’ sexuelles ? », European Conference on Politics & Gender, Amsterdam 2019.
  • « EELV : une instance d’écologisation de l’engagement et de semi-professionnalisation politique ? », colloque Penser l’écologie politique 2, LCSP Paris 7 Diderot / MNHN / Ladyss / CEPN / AgroParisTech / Télécom EM (Mines-Télécom), 15-16 juin 2015.
  • « L’économie sociale et solidaire : l’entrée des Verts français dans le domaine des politiques publiques économiques », Conférence du Green Economics Institute, Oxford University, 17-19 juillet 2008.
  • « Élaboration et mise en œuvre de la politique d’économie sociale et solidaire du Conseil régional d’Ile-de-France, contribution à l’analyse de politiques publiques innovantes », Colloque international SPIRIT-Sciences Po Bordeaux, « Économie sociale et solidaire, territoire et politique : regards croisés », 29-30 novembre 2007.

Communications dans des colloques nationaux

  • « Quand le sexe s’impose. Retours sur une ethnographie (de) militante en terrain vert », Colloque « Aux marges de l’enquête. Retour sur les matériaux mis au placard », Université de Nantes – CENS - CURAPP, 1&2 octobre 2015.
  • « D’une primaire à l’autre. Les Verts-EELV entre ouverture partisane et légitimation politique », Congrès de l’Association française de science politique, juin 2015.
  • « Collaborateur d’élu(s) : une voie toute tracée ? », Congrès de l’Association française de science politique, juin 2015.
  • « ‘Nous nous sommes tant aimés’. (In)égalité des droits et questions sexuelles chez les Verts français », Congrès de l’Association française de science politique, juillet 2013.
  • « Penser les meetings comme des émissions de télévision : le tournant médiatique d’EELV », Congrès de l’Association française de science politique, juillet 2013.
  • « Mécanismes d’investiture et principes de légitimité chez Europe écologie–Les Verts : du partisan au médiatique ? », Congrès de l’Association française de science politique, août 2011.
  • « Démarcation du parti dans la compétition électorale et (il)légitimité des élu-e/s. Le cas des politiques publiques d’économie sociale et solidaire », Congrès de l’Association française de science politique, août 2011.


Communications dans des journées d’études/séminaires

  • « Affaires sexuelles au parti : méthodes d’enquête et analyses », Journée d’études « Violences sexistes et sexuelles » du master recherche de science politique, Université Lille 2, 14 septembre 2018.
  • « L’amour c’est quand je veux ! Amour de soi et remise de l’autre en contexte partisan », Journée d’étude « Domination, pouvoir et remise de soi dans le couple. Autour de Pratique de l’amour de Michel Bozon », CURAPP/CNRS, 19 juin 2018.
  • « L’institutionnalisation laborieuse des partis écologistes », Séminaire « Comment se forment les nouveaux partis politiques ? », Université Paris 1, 9 décembre 2017.
  • « Le féminisme des Verts : histoire d’une cause oubliée ? », Séminaire « Genre, féminismes et mobilisations collectives », EHESS, 31 mars 2017.
  • « Primaire EELV 2017 : écolo mais pas trop ! », Journée d’étude Science Po/CERAPS, « Les primaires ouvertes de droite et de gauche. Le cycle présidentiel 2016-2017 », 22 février 2017.
  • « Les primaires écologistes », Séminaire « Partis politiques », CESSP Paris 1, 6 février 2017.
  • « La politique autrement chez EELV », Journée d’études du master recherche de science politique, Université Lille 2, 6 septembre 2016.
  • « Engagement et carrières militantes chez EELV », Séminaire « Nature et politique », Université Paris 7 – ENS Lyon/Institut Mines-Télécom, mai 2016.
  • « L’élection sans candidat : une personnalisation paradoxale des candidatures », Journée d’étude des 9 et 10 avril 2015, « Les élections municipales de mars 2014 : retour sur enquête », LabEx Tepsis, en association avec le CESSP Paris 1, ERMES-U- Nice, CEPEL-U-Montpellier, IRISSO-Dauphine, Triangle-Lyon.
  • « Politiques publiques d’économie sociale et solidaire et professionnalisation des élu-e-s verts », Séminaire Pratiques politiques locales (Prapoloc), EHESS, 13 avril 2010.
  • « Étude de cas : une femme verte élue à l’économie sociale et solidaire », Séminaire « Socialisation » de l’École doctorale Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 29 mars 2010.
  • « Élections et écologie municipales : un bastion pour de nouvelles politiques publiques ? », Journée d’études du Comité d’histoire parlementaire politique, Sénat, 30 janvier 2009.
  • « Les politiques publiques d’économie sociale et solidaire : un combat d’élu-e-s engagé-e-s pour un autre développement économique. », Journée LISE-SED, CNAM, 20 Mars 2008.

Discussions et tables-rondes

  • Table-ronde « À gauche de la gauche. Des partis entre désencastrement social et vide stratégique », Mouvements, « La gauche est morte, vive la gauche ! », vol. 1, n° 89, 2017, p. 78-89.
  • Discussion de l’ouvrage de Fabrice Flipo et Christian Pilichowski, L’écologie combien de divisions ?, Ed. du Croquant, 2015, Séminaire « Nature et politique », Université Paris 7 – ENS Lyon – Institut Mines/Télécom, 5 novembre 2015.
  • Discussion de la communication de Fanny Darbus, « L’économie sociale et solidaire vue d’en bas », Séminaire de sociologie du monde associatif (RT35) de l’Association Française de Sociologie (AFS), CNAM, 27 novembre 2012.

Valorisation de la recherche

Papers

  • « Les primaires » : un outil d’unification partisane ? Réflexions à partir du cas d’Europe écologie-Les Verts, TEPSIS Paper n° 09, LabEx Tepsis-EHESS, novembre 2015. Comparant toutes les primaires qui ont eu lieu depuis la création du parti vert en 1984, cet article interroge le mode de sélection des candidats à l’élection présidentielle par primaire. Il montre que pour EELV, comme pour tous les partis minoritaires, l’enjeu n’est pas de sélectionner le plus « présidentiable » des candidats mais de rassembler autour de leur propre organisation partisane une ensemble de formations politiques et associatives attachées à la défense des mêmes thématiques.  

Organisation et animation de colloques

  • Participation au comité scientifique du colloque « Les élu.e.s aiment-ils la démocratie ? Le personnel politique face à la participation citoyenne », GIS Démocratie et Participation, CERAPS (Université Lille 2), CED (Université de Bordeaux), CESSP (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), 15-16 novembre 2018.
  • « État d’urgence, violences et reconstruction du lien social : que peuvent faire les élu-es locaux ? », colloque FEVE/Cédis, Strasbourg, 5 février 2015.
  • « L’effondrement des sociétés », colloque international Tepsis, BNF, 16 et 17 décembre 2015.
  • « Penser les discriminations de genre, de classe, de ‘race’ et de territoires : une autre manière d’envisager les politiques publiques », colloque intercommunautaire, Sud de Seine, 11 avril 2013.

Rencontres chercheurs-acteurs

  • « Déconstruire les stéréotypes de genre », journée de la jupe du Lycée Monod de Clamart, 6 juin 2018.
  • « Vers l’égalité femme/homme : penser et déconstruire les stéréotypes de genre », journée d’étude du réseau des acteurs socio-éducatifs de Chatenay-Malabry, 9 avril 2018.
  • « Que faire des partis politiques ? », colloque Copernic, 24 mars 2018.
  • « Lutter contre les violences sexuelles et sexistes dans le monde politique », colloque Sénat/Libération, Paris, 9 février 2018.
  • « Vers l’égalité professionnelle femme/homme ? », Projet Les femmes de demain, Association Noé, 25 janvier 2018.
  • « L’économie sociale et solidaire : un monde à part ? », Rencontres chercheurs-acteurs, Atelier/Observatoire régional de l’économie sociale et solidaire, 13 octobre 2011.
  • « Rencontres chercheurs-acteurs de l’économie sociale et solidaire », MNCP/Les Verts de Clichy, mars 2011.

Analyse de l’actualité

Télévision/en ligne

Radio

  • « Un ministre de l’écologie, ça ferme sa gueule ou ça démissionne ? », France culture, 28 août 2018.
  • « Militer chez Les Verts pour sauver le monde », TV debout Paris, 15 décembre 2016.
  • « Qui sont les militants verts ? », Radio Paris Pluriel, Zoom écologie, octobre 2016.
  • « Primaire verte », Radio campus Paris, 27 octobre 2016.
  • « Primaire : coup de jeune ou dénaturalisation de la présidentielle ? », RFI, 24 octobre 2016, en ligne http://www.rfi.fr/emission/20161024...
  • « Harcèlement sexuel : l’omerta institutionnelle », Les Matins France Culture, 12 mai 2016, en ligne https://www.franceculture.fr/emissi...Presse écrite/en ligne
  • « De #MeToo à #NousToutes : la longue marche des femmes », Mediapart, 22 novembre 2018, en ligne https://blogs.mediapart.fr/vanessa-...
  • « La démission de Nicolas Hulot : rien de nouveau sous le soleil », The Conversation, 28 août 2018, en ligne https://theconversation.com/debat-l...
  • « Les Verts ont-ils encore un avenir ? », AOC Media, 8 juin 2018, en ligne https://aoc.media/analyse/2018/06/0...
  • « Violences sexuelles : une omerta frappe les partis politiques », entretien avec Sylvia Zappi, Le Monde, 16 février 2018, http://www.lemonde.fr/politique/art...
  • « Cécile Duflot éliminée à la primaire : elle s’est peut-être trompée d’élection ? », Le Plus Nouvel Obs, 22 octobre 2016, en ligne http://leplus.nouvelobs.com/contrib...
  • « EELV : les primaires sont le signe de la présidentialisation », entretien avec Lénaïg Bredoux, Mediapart, 6 octobre 2016, en ligne https://www.mediapart.fr/journal/fr...
  • « La primaire d’EELV : le reset de l’écologie politique française ? », The Conversation, 10 novembre 2016, en ligne https://theconversation.com/primair...
  • « 2017 : la mission impossible de Nicolas Hulot ? », The Conversation, 7 juillet 2016, en ligne https://theconversation.com/2017-la...
  • « La face cachée du congrès des Verts », The Conversation, 17 juin 2016, en ligne https://theconversation.com/la-face...
  • « Les Verts face à l’affaire Denis Baupin : féminisme, sexisme et loyauté », The Conversation, 9 juin 2016, en ligne https://theconversation.com/les-ver...
  • « Denis Baupin accusé de harcèlement sexuel : pourquoi la direction n’a rien fait ? », entretien avec Claire Hache, L’Express, 9 mai 2016, en ligne http://www.lexpress.fr/actualite/po...
  • in Allan Popelard, « À l’école des militants », Le Monde diplomatique, Janv. 2015, p. 20-21.
  • « Éva Joly et la fabrique politico-journalistique du ‘présidentiable’ », blog du groupe de recherche Sociologie politique des élections (SPEL), Médiapart, 2012 en ligne https://blogs.mediapart.fr/edition/...

Formation des élus et collaborateurs

  • « Approche sociologique du mandat local », acte 1, Lille, août 2015 ; acte 2, Strasbourg, févier 2016.

Participation à des groupes et réseaux de recherche

  • Groupe « Ethnopol » (ethnographie politique) de l’AFSP (2016).
  • Séminaire « Genre, féminismes et mobilisation collectives » - EHESS (2016).
  • Séminaire « Pouvoirs et rapports de domination » - CESSP/CSE – (depuis 2015).
  • Séminaire « Nature et politique », Université Paris 7 – ENS Lyon – Institut Mines/Télécom (depuis 2015).
  • Séminaire « Partis politiques », Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (depuis 2015).
  • Séminaire « Parité Acte III », Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Tepsis, (2014-2015).
  • Participation à l’enquête collective « Sociologie politique des élections 2012 » (SPEL 2012).
  • Membre du conseil scientifique de la Fondation de l’écologie politique (depuis 2014).
  • Membre de l’Association Française de Science Politique (AFSP) (depuis 2006).
  • Membre du Groupe d’études sur les organisations et les partis politiques (GEOPP) (2006-2012). 

Langues

Anglais lu, écrit, parlé Espagnol notions Italien notions
Certificat British Council
en 2015 (niv.3)