CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Recherche > Axes de recherche > Pouvoirs et rapports de domination

Pouvoirs et rapports de domination


Responsables : Jean-Louis Briquet, François Denord et Delphine Serre


Chercheurs et enseignants-chercheurs :

Jean-Louis Briquet, Pratick Bruneteau, Noëlle Burgie, Christel Coton, François Denord, Muriel Darmon, Delphine Dulong, Olivier Fillieule, Brigitte Gaïti, Afranio Garcia, Julie Gervais, Johan Heilbron, Rémi Lenoir, Wilfried Lignier, Gérard Mauger, Louis Pinto, Laurence Proteau, Bertrand Réau, Sébastien Roux, Frédéric Sawicki, Delphine Serre, Isabelle Sommier, Antoine Vauchez, Anne-Catherine Wagner

Doctorants & docteurs :

Boris Attencourt, Clarisse Fordant, Pascaline Gobet, P. Martin

Chercheurs associés :

Lucie Bargel, Rémy Caveng, Fanny Darbus, Nehara Feldman, Domingo Garcia, Odile Henry


Cet axe est issu du regroupement entre quatre anciens axes du laboratoire :

(1) Formation et reproduction des élites
(2) Structures sociales et travail de domination
(3) Institutions et représentation
(4) Engagements et mouvements sociaux


L’objectif est de confronter des recherches qui, malgré la diversité de leurs objets, ont en commun, outre la proximité de méthodes (enquêtes ethnographiques, analyses localisées, études de trajectoires, prosopographies), de s’attacher aux groupes sociaux et professionnels du point de vue des dynamiques de leur formation, des représentations du monde social dont ils sont les producteurs et les produits, des relations de dépendance et de subordination dans lesquelles ils sont impliqués.

Cette approche des rapports de domination se caractérise par la volonté de saisir le pouvoir à partir des situations concrètes et des expériences des agents, dans leur pluralité, engageant les rapports sociaux de classes, de genre, de génération et de « race ».

Cet axe se décline en plusieurs projets :


Sociologie des élites

Dans la perspective d’une approche pluraliste des élites, les recherches se poursuivront dans trois domaines :


(1) Une sociologie des élites administratives
(2) Une sociologie des milieux de l’expertise
(3) Une sociologie des élites économiques


Plusieurs de ces recherches sont menées en collaboration avec des chercheurs étrangers (Norvège, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Suède, Etats-Unis), dans le cadre notamment du projet « New directions in studies of social differentiation and power, class, status, and elite », financé par la Fondation nationale de la recherche norvégienne, et du réseau international constitué lors du colloque organisé en 2011 par le CESSP et le département de sociologie de Columbia University.

Détails du projet

PDF - 144 ko

Métiers et milieux de la politique

L’étude des élites politiques constitue un domaine d’attention privilégié.

F. Sawicki compte poursuivre ses travaux sur les élites du parti socialiste français, du point de vue de leur socialisation ainsi que des ressources qui leur sont nécessaires pour faire carrière dans le parti et au nom du parti. Il s’agira de s’interroger sur l’émergence de nouveaux cursus de professionnalisation politique, à travers notamment celle de la filière de l’auxiliarat partisan (conseiller d’élu local, assistant parlementaire) (...)

Détails du projet

PDF - 125.3 ko

Structures sociales et travail de domination

Dans le prolongement des travaux menés au sein de l’axe « classes sociales et travail de domination » du CSE, plusieurs membres du CESSP s’attacheront à déterminer le rôle non seulement de la puissance publique, mais également des institutions d’encadrement, dans les transformations contemporaines de l’espace social.

Détails du projet

PDF - 119.6 ko