CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Docteurs associés > GANTOIS Maïlys

GANTOIS Maïlys

Docteure en science politique et en sociologie

CESSP/CRPS Université Paris I - Panthéon Sorbonne
14 rue Cujas
75005 Paris

Contact : mailys.gantois@malix.univ-paris1.fr


Thèse

La négociation collective en France : institutions, usages et pratiques. Contribution à une sociologie politique des relations professionnelles

Résumé de la thèse

Cette thèse étudie la négociation collective en tant qu’activité sociale, située, incarnée et institutionnalisée. Ancré dans une approche interdisciplinaire de sciences sociales, il s’agit d’éclairer les mécanismes sociaux qui contraignent cette activité. Par un intérêt porté à la fois aux configurations sociales et institutionnelles situées dans le temps et dans l’espace, ainsi qu’aux trajectoires sociales organisationnelles et individuelles, il s’agit d’éclairer les logiques de sélection des négociateurs, les formes de connaissance et d’expertise jugées « nécessaires » pour incorporer le rôle de négociateur en étudiant de près les pratiques sociales. Cette étude s’appuie sur une enquête multi-située, mobilisant les outils de l’historien, du sociologue et de l’ethnologue. Un travail de terrain sur archives, entretiens, observations (notamment par immersion ethnographique) permet d’explorer comment et en quoi la négociation collective constitue un dispositif d’institution de (dé)légitimation des revendications syndicales, de (dé)conflictualisation et (dé)politisation de situations dans les relations de travail.

Mots clefs

  • négociation collective, action collective, relations professionnelles, syndicats, patronat, formation syndicale, expertise, institutions, socio-histoire, ethnographie.

Summary

Commentators usually see collective bargaining as a central engine for good and sound labour relations in “industrial democracies”. But, what collective bargaining empirically is largely remains in the shadow. In reality, negotiations between unions and employers have evolved in different ways depending on their local context of development. This dissertation aims at understanding collective bargaining through a comprehensive and empirical approach in social sciences, to see it as a situated and institutionalised social activity. The goal is to shed light on the social mechanisms which constrain practices, without preventing creativity in the process of negotiation. The research work focuses on institutional and social configurations, situated in space and over time, as well as individual and organisational social trajectories. This approach allowed us to understand the social logics of negotiators, their knowledge practices and the process of knowledge making involved, as well as specific roles and struggles about it. What is necessary to be a negotiator and what negotiation consists of ? To investigate this question, the analysis builds on the research fieldwork that is founded on an empirical survey which mobilised the tools of historians, sociologists and ethnologists, through a detailed analysis of archives, interviews, direct observations (on union training) and ethnographical study of labour relations. It leads to investigate why and how negotiation constitutes an institutional device of both (de)legitimisation for union working claims and of (de)politicisation of social situations.

Key words

  • collective bargaining, collective action, labour relations, unions, union trainings, professional organisations, expertise, institutions, socio-history, ethnography.

Thèmes de recherche / Research Interest

  • socio-histoire & ethnographie / socio-history & ethnography
  • sociologie politique de l’action syndicale et patronale / political sociology and labor movements
  • sociologie des institutions
  • sociologie de l’expertise, circulation transnationale des savoirs et des idées

Formation / Education

  • 2016 : Docteure en science politique et en sociologie CESSP/CRPS - Université Paris I - Panthéon Sorbonne
  • PhD in Political Science and in Sociology (Department of Political Science), Paris I – Panthéon Sorbonne University, Paris, November 2016
  • titre de la thèse : La négociation collective en France : institutions, usages et pratiques. Contribution à une sociologie politique des relations professionnelles
  • Thesis dissertation : Collective Bargaining in France : institutions, uses and practices. Contribution to Political Sociology of Labor Relations, highest honors
  • Jury de thèse / Dissertation Committee : Julien Fretel (Chair), Arnaud Mias, Jean-Gabriel Contamin, Odile Join-Lambert, Sophie Béroud, Michel Offerlé
  • 2007 : master recherche en science politique mention sociologie politique des institutions /
  • MA in Political Science, Honors, Paris I – Panthéon Sorbonne University, Paris, France 2007
  • 2003 : licence en droit Université lille 2
  • BA in Law, University of Lille 2, Lille, France

Enseignement / Teaching

Cours magistraux / Lecturer

  • Sociology (Introduction) [in EN] (undergraduate), Department of Political Science (ESPOL), Lille Catholic University (UCL), Spring 2018
  • French Sociology [in EN] (undergraduate), Department of Political Science, Lille 2 University, Fall 2017
  • Science politique (partis politiques, action collective) / Political Science (undergraduate) [course shared with Tristan Haute] Law, Economics and Political Science Departments, Lille 2 University, Fall 2017
  • Sociologie du droit / Sociology of Law (undergraduate) [course shared with Professeur Jean-Gabriel Contamin] Law, Economics and Political Science Departments, Lille 2 University, Fall 2017
  • Problèmes Sociaux Contemporains / Social Problems (undergraduate) Law, Economics and Political Science Departments, Lille 2 University, Spring 2012, 2011
  • Introduction générale à la sociologie / Introduction to Sociology (undergraduate) Department of Psychology, Lille Catholic Institute, Spring 2011, 2010, 2009

Ateliers

  • Négociation / Negotiation (MSc graduate) Department of Political Science, Lyon 2 University, Spring 2017
  • Sociologie des relations professionnelles / Labor Relations (MSc graduate) Department of Management, Mulhouse University, Spring 2013

Chargée de Travaux Dirigés / Teaching assistant

  • Social Sciences Epistemology and Methodology (graduate) Department of Political Science, Lille 2 University and Lille Politics Institute, Spring 2012, 2011
  • Political Science (undergraduate), Department of Political Science, Lille 2 University, Spring 2017, 2010

Publications

Articles dans des revues internationales ou nationales à comité de lecture

  • « La « démocratie d’entreprise » en actes. Ce que l’observation d’une négociation révèle des relations professionnelles « ordinaires » dans une PME », [“ “Enterprise democracy” in practices. What observation of collective bargaining highlights on daily labor relations in a SME”] Politiques de communication, n°2, 2014

Chapitres dans des ouvrages collectifs à comité de lecture

  • « Être à la CFDT ou croire en la négociation. Éléments constitutifs d’une croyance et représentations saisies par le prisme des formations syndicales », [“To belong at the CFDT union or to believe in negotiation ? Components of a belief and representations understood by the focus on trade union trainings” ] dans Cécile Guillaume (dir.), La CFDT à l’épreuve du réformisme, coll. Pour une histoire du travail, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2014
  • « Les formations aux négociations : une perspective comparative CGT, FO, CFDT », [“To train at collective bargaining. Training cross observations at CFDT, CGT and FO trade unions” ] dans Nathalie Éthuin, Karel Yon (dir.), La fabrique du sens syndical. La formation des représentants des salariés en France (1945-2010), Editions du Croquant, Bellecombe-en- Bauges, 2014

Autre articles

  • « Les négociations de branches à la CFDT et d’entreprises à la CFDT : acteurs, ressources et pratiques » (avec Pierre France), La Revue CFDT, n°16, mai 2017

Rapports

  • Principal Investigator
  • Maïlys Gantois (dir.), Damien Boone, Le syndicat, une institution à la croisée des mondes sociaux. Étude de la fabrique des revendications syndicales (titre provisoire), CNRS / CERAPS / IRES (à venir/forthcoming)
  • Maïlys Gantois (coord.), Pierre France, Les négociations de branche et d’entreprise à la CFDT : acteurs, ressources et pratiques, CNRS / CESSP-CRPS / IRES, 2015
  • Associate Member
  • Sophie Béroud, Karel Yon (coord.), Quand la loi entre dans les mœurs. Le nouveau droit de la représentativité syndicale (loi du 20 août 2008) et ses implications dans les entreprises et dans les branches professionnelles, [When the Law becomes the Custom. The new Legislation about Union Representativeness (the 20th August, 2008, Law) and its Implications inside Companies and Branches, ] TRIANGLE / DARES, 2012
-*Michel Offerlé (dir.), Les organisations d’employeurs en France. L’espace patronal français : Acteurs, organisations, territoires, [Employers’ Organizations in France. French Employer Space : Actors, Organizations and Territories, ] CMH/ENS/EHESS / DARES, 2011
  • Sophie Béroud, Karel Yon (coord.), La loi du 20 août 2008 et ses implications sur les pratiques syndicales en entreprise : sociologie des appropriations pratiques d’un nouveau dispositif juridique, [The 20th August, 2008, Law and its Implications on Unions Practices in Entreprise : Sociology of Practical Appropriations of New Legal Arrangement)] TRIANGLE / DARES, 2011
-*Julien Lusson (coord.), Construction, développement et usages des savoirs et savoir-faire des élus des CE et CHSCT dans l’exercice de leur mandat. Approches monographiques dans deux bassins d’emploi : la région parisienne et l’agglomération lyonnaise, [Construction, Development and Uses of Knowledge and Know-how of Union Representatives in the Exercice of their Mandates. Monographic Approaches in two Labor Market Regions : Paris and Lyon Areas, ] Emergences / CERAPS / DARES, 2010

Communications

Colloques Internationaux / Conferences

  • Communications en anglais
  • « To Investigate Union Work : Between Professionalization Processes and Vocation, Union Organizations and Their Members at the Origin for Redressing Inequalities or of Their (re)Production ? », Research Committees session "Employment Relations : Increased Participation of Disempowerment », Congrès mondial de l’ISA (International Sociological Association), Toronto, Canada, 2018
  • « The Making of Collective Bargaining : Origin of Knowledge and Ideas in Unions », American Political Science Association Congress, Division 54 Ideas, Knowledge and Politics, Paul Gunn (org.), San Francisco, 2017
« Collective Bargaining in French and North-American Unions : Origin of “expertise” », American Sociological Association Congress, Section Comparative and Historical Sociology, Kim Voss (org.), Montréal, 2017
  • « To investigate “autogestion” as a political idea both invested and embodied by CFDT French unionists », Research Committee 10, session 2.4, Guillaume Gourges, Karel Yon (org.), International Sociological Association, Lisbon, 2017.
  • « Collective Bargaining : an institution device at the origin of (re)production of social inequalities » [in EN], Research Committee 10, session 2.2, Paulo Marques Alves (org.), International Sociological Association, Lisbon, 2017
-*« Negotiations : a case where intellectuals invested with and by labor activists » [in EN], International Sociological Association, Research Committee 44 on labor movements, session B, Peter Evans (org.), Buenos Aires, 2012
-*« Interrogations about Symbolic Boundaries in Political Science », Research Committee 33, International Political Science Association, Madrid, 2012
-*« About observing in a camera session or how to realize collective negotiation process ? », European Consortium for Political Research, General Conference University of Iceland, section Social roots of political processes, panel Bringing ethnography back in : ethnographic approaches in political science, Martina Avanza, Alexandre Lambelet (org.), Reykjavik, 2011
  • Communications en français
  • « CFDT, de « l’autogestion » à la négociation par le compromis ? Des traces laissées par les leaders syndicaux à la sociogenèse d’une ligne de conduite syndicale », European Labour History Network, Santiago Castillo, Jean-Pierre Le Crom, Laure Machu, Michel Pigenet, Sabine Rudischhauser (org.), Nanterre, 2017
  • « La négociation collective travaillée par un regard (de) politiste : pour une sociologie politique des relations professionnelles », Congrès des Associations Francophones de Science Politique, Section thématique 17 - La sociologie politique à l’épreuve des relations professionnelles, Baptiste Giraud, Thomas Collombat, Anne Dufresne (org.), Lausanne, 2015
  • « La négociation collective : un espace social d’expression des possibles », Congrès de la Société Québécoise de Science Politique, atelier n°10 Analyser l’espace social des politiques publiques Pour une sociologie relationnelle de l’espace public, Kevin Matz, Pierre-Edouard Weil (org.), Québec, 2010

Workshop


-*« Research work on the identity change of one French trade union : doing a link between meso and micro perspectives » [in EN], European Consortium for Political Research, Joint Session of Worshop, Academic Program 4 Comparative Approaches to Identity Change : Macro, Meso, and Micro Perspectives, Jennifer Todd, Bahar Rumelili (org.), Varsovie, 2015.


Congrès nationaux / National Conference


-*« Retours sur une étude ethnographique des pratiques de négociation : des relations de pouvoir situées à la croisée de mondes sociaux », Congrès de l’Association Française de Sociologie, Réseau thématique 18, Marie Bisignano, Jean-Michel Denis (org.), Amiens, 2017

-*co-auteure avec Damien Boone, « Être « obligé » de devenir ethnographe pour saisir l’institué ? Enseignements tirés de deux recherches », congrès de l’Association Française de Science Politique, Section thématique 28 Ethnographier les institutions, un impératif empirique ? Jean-Michel Eymeri-Douzans, Gildas Tanguy (org.), Aix-en-Provence, 2015

-*« La négociation collective en France : apports et limites d’une tradition de recherches ancrée en sociologie des relations professionnelles », congrès de l’Association Française de Sociologie, Section thématique 18 Relations professionnelles Jean-Michel Denis, Camille Dupuy (org.), Versailles Saint Quentin en Yvelines, 2015

  • « La négociation collective : le succès d’une idée ? », Congrès de l’Association Française de Science Politique, Section Thématique 57 Comment étudier les clubs, les fondations politiques et les think tanks, organisée par Mathieu Laurent, Thomas Rioufreyt, Paris, 2013
  • « Les pratiques de négociation collective au regard de la loi du 20 août 2008 », Congrès de Science Politique de l’Association Française de Science Politique, section thématique 39 Pratiques et dispositifs de participation dans le monde du travail, Sophie Béroud, Nathalie Dompnier (org.), Strasbourg, 2011
  • « Interroger les héritages au regard des pratiques de négociation collective », Congrès de l’Association Française de Sociologie, réseau thématique 18 Sociologie des Relations Professionnelles, Grenoble, 2011 
-*co-auteure avec Pierre Clément, « Les usages des méthodes et du raisonnement historiques dans la construction d’un objet politique – présentation de deux enquêtes sur terrains passés », Congrès de Science Politique de l’Association Française de Science Politique, section thématique n°10 Chronologie, Périodisation, temporalités, Michel Offerlé (org.), Grenoble, 2009

Colloques et Journées d’études

  • « Retour sur l’institutionnalisation des règles relatives à la négociation collective par un bout de la lucarne : l’établissement de « relations de confiance » entre leaders CFDT et CNPF (années 1980 – 1990) », journées organisées par l’Institut d’Histoire Sociale / CGT, Sophie Béroud (org.), Lyon, novembre 2017 
-*« Négocier travail militant et/ou professionnel ? Interroger ce qui fait et ce que fait « la professionnalisation » des négociateurs au regard des pratiques de négociation », journées d’étude sur le travail militant, Yolaine Gassier, Baptiste Giraud, Cristina Nizzoli (org.), Aix- en-Provence, avril 2017
  • « La formation aux négociations : une perspective comparative CGT, FO, CFDT », colloque international de clôture de l’équipe ANR Formasynd, Nathalie Ethuin, Karel Yon (org.), Université de Lille 2, 2010 
-*« Quelle place pour le chercheur dans les formations interactives ? Le cas des stages négociation à la CGT et à la CGT-FO », journée d’étude Centre Maurice Halbwachs – CERAPS Observer des situations pédagogiques à l’école ou ailleurs – stratégie d’enquête, pratiques de terrain, restitution de résultats, ENS Paris-Ulm, 2010

  • « La construction de savoirs dans les locaux syndicaux et les processus de légitimation de ces savoirs en commission paritaire », colloque La mobilisation de savoirs dans les espaces intermédiaires de l’action publique, laboratoire MOSAP, ENS Lyon, 2010
  • « La négociation : stratégies, processus ou mise en scène ? », journée d’étude CESTA-IDHE, Mathieu Grégoire (org.), Des intermittents aux spectacles à l’EHESS, Paris, 2008

Expériences de recherches collectives

Responsabilités scientifiques

  • directrice de recherche (montage d’un contrat de recherche CNRS/Université Lille 2/CFDT ; financement obtenu par l’Agence de financement de l’IRES lors de l’année d’ATER 20016-2017 à l’Université de Lille)
  • coordinatrice de recherche (montage d’un contrat de recherche CNRS/Université Paris I/ CFDT ; financement obtenu par l’Agence de financement de l’IRES en cours de doctorat)

membre de recherches collectives

  • sur les membres des cabinets de gouvernement
  • sur la loi du 20 août 2008
  • sur les organisations professionnelles
  • sur la formation syndicale
  • sur les savoirs des élus syndicaux en entreprise

Responsabilités administratives et électives

Associations professionnels ou disciplinaires

  • représentante des doctorants au CRPS et membre du bureau de l’ANCMSP en cours de doctorat

Valorisation de la recherche

Interventions dans les médias

  • France Culture émission Entendez-vous l’Eco ? par Maylis Besserie (18 octobre 2017)